Évaluer avec les intelligences multiples
Rechercher
  • Admin

Évaluer avec les intelligences multiples




Une citation attribuée à Einstein est désormais bien célèbre : “tout le monde est un génie, mais si vous jugez un poisson à sa capacité de grimper un arbre, il passera toute sa vie à croire qu’il est stupide”. Beaucoup d’entre nous ont entendu ou lu cette citation et on trouvé qu’elle faisait sens. En conséquent, enseignants et parents ont compris qu’il fallait varier les activités faites avec leurs élèves et enfants. Place à l’art, à la musique, aux activités avec le corps et l’espace, aux sports, etc ! Certes, mais ça ne doit pas s’arrêter là. Les modes d’évaluation pratiqués en classe ont-ils changé ?


Nous ne sommes ni des poissons ni des singes, et en tant qu’humains dans une société, il y a des aptitudes que nous devons aquérir. Ainsi, les mathématiques, au moins de base, sont nécessaires. Et si quelqu’un vous dit “ah ben oui, mais moi les mathématiques, ce n’est pas mon truc, je suis un artiste”, il n’a rien compris aux intelligences multiples. Nous avons tous toutes les formes d’intelligences en nous et, même si on a des facilités à développer certaines formes d’intelligences et des difficultés à en développer d’autres, nous pouvons tous toutes les développer. C’est d’ailleurs en se basant sur ce constat ou sur cette intuition que l’école ne s’est pas mise à enseigner que les maths à certains élèves et que les arts plastiques à d’autres. Alors, comment s’assurer qu’on s’adresse quand même aux multiples formes d’intelligences pour une même activité donnée et évaluée ?


En variant les formes sous laquelle l’activité est donnée et évaluée, justement ! Jusqu’à maintenant, dans la plupart des écoles, le mode maître d’évaluation est le contrôle ou le devoir écrit. Que ce soit une rédaction, un questionnaire, une série d’exercices, ou une dissertation, il s’agit généralement d’un travail écrit. Pour contrebalancer, on ajoute de temps en temps un oral. Toutefois, les intelligences ne sont pas binaires : il n’y a pas seulement celles qu’on sollicite devant sa feuille de papier ou son ordinateur et celles qu’on sollicite devant ses camarades de classe. Voici quatre autres idées applicables en classe pour varier les formes d’évaluation :

  • préparer une vidéo (avec libre cours à la créativité de l’élève) pour présenter ses connaissances, ses acquis. Par exemple, à la place d’une dissertation sur la guerre froide, l’élève conçoit une vidéo pour raconter la guerre froide (ou pour répondre à la problématique ou à l’énoncé imposé). L’élève pourra se contenter de parler à la caméra pour énoncer sa réponse ou alors créer un documentaire complet, ou encore une création de son choix entre ces deux extrêmes. [intelligences sollicitées : verbale et linguistique, visuelle et spatiale, corporelle et kinesthésique, interpersonnelle si projet en groupe]

  • Créer un jeu de société qui permet de rendre compte des acquis. Par exemple, en cours de sciences, les élèves pourront créer un jeu du style trivial pursuit ou quelque-chose de beaucoup plus créatif selon leurs inspirations. [intelligences sollicitées : visuelle et spatiale, interpersonnelle, puis selon le jeu : toutes]

  • Composer un morceau et/ou écrire les paroles d’une chanson inspirée par la leçon. La chanson peut déjà rendre bien compte de la leçon, ou alors elle pourra être expliquée en plus. [intelligences sollicitées : musico-rythmique, verbale et linguistique]

  • Aménager un espace pour représenter des connaissances ou des acquis. Par exemple, en cours de géographie, l’élève pourra aménager son bureau pour représenter un phénomène migratoire ou les reliefs d’un continent, en utilisant sa trousse, ses cahiers… [intelligences sollicitées : corporelle et kinesthésique, visuelle et spatiale]


Et vous, à quels autres types d'évaluation créatifs pouvez-vous penser pour faire appel à multiples formes d'intelligences ?


Baptiste Delvallé

0 vue
  • Youtube
  • Facebook Social Icône

Contactez-nous

Siège

Foix, France