Le mur des réussites
Rechercher
  • Admin

Le mur des réussites


Petite idée pour un grand changement dans le succès de vos élèves


Qui n’a pas entendu de multiples façons de faire qu’un élève se sente reconnu pour son bon travail ? Il y a la note, bien sûr, et puis on a entendu parler des bons points, ou de la hantise des dentistes (ceux qui donnent des bonbons), et il y a tout bonnement le compliment. Peut-être utilisez vous une de ces méthodes ou une variante, mais quels sont les effets profonds ?


Certes, en apparence, certains élèves (les plus gourmands, pour les systèmes à bonbons, les plus “bons élèves” pour les notes) sont motivés et bien contents de recevoir leur récompense. Mais leur motivation, extrinsèque, est-elle bien placée ? Sont-ils contents d’avoir enfin compris comment résoudre une équation, ou simplement d’avoir enfin eu une bonne note au contrôle de maths ?


La motivation extrinsèque est la motivation de faire ou réussir quelque-chose pour un effet positif qui vient de l’extérieur (ou alors pour le retrait ou l’absence d’un effet négatif qui vient de l’extérieur). Ainsi, le petit enfant qui veut mémoriser les tables de multiplications parce que ses parents seront contents est motivé extrinsèquement. Idem pour l’ado qui veut réussir sa dissert de philo pour avoir son bac !


On oppose à motivation extrinsèque la motivation intrinsèque : lorsque quelqu’un est motivé par la réussite pour le simple fait d’avoir réussi, compris un nouveau concept, maîtrisé une nouvelle aptitude… Ainsi, le petit enfant qui veut mémoriser ses tables de multiplications parce qu’il trouve ça intéressant, méditatif, ou utile est motivé intrinsèquement. Idem pour l’ado qui veut réussir sa dissertation de philosophie parce qu’il est intéressé par le sujet, veut parvenir à expliquer son point de vue de manière claire, ou encore tout simplement réussir à écrire un texte bien argumenté pour l’épanouissement que lui procure l’acquisition de cette aptitude.


Nul doute que nous nous accorderons tous que, au moins autant que possible, la motivation intrinsèque vaut mieux que la motivation extrinsèque. Après tout, quel prof d’histoire ne veut pas que ses élèves s’intéressent à l’histoire pour l’intérêt qu’a l’histoire, et qui voudrait d’une société où les citoyens n’agissent que pour une récompense extérieure ?

Dans la plupart des écoles, on vous demandera de mettre des notes et de préparer vos élèves à des examens comme le brevet ou le baccalauréat, ou à des concours. Vous ne pouvez peut-être pas vous débarrasser de certains piliers qui installent durablement une motivation extrinsèque, mais que mettez-vous en place pour encourager la motivation intrinsèque ?


Voici une idée pour le faire : le mur des réussites


Dans votre salle de classe, réservez une partie de votre mur au “Mur des réussites”. Ce sera le mur sur lequel vous et vos élèves inscrirez, chaque semaine, une réussite personnelle par personne. Vous pouvez le faire avec des post-its, ou alors installer un panneau de liège. Organisez un temps dédié chaque semaine pendant lequel tout le monde prend un post-it ou un morceau de papier et une punaise, et y inscrit une réussite de la semaine, en silence, dans le domaine qu’il veut (dans votre matière, si vous n’en enseignez qu’une). Cela peut aller du “J’ai écrit une bonne introduction” au “Je suis parvenu à bien écouter pendant toute la leçon”. Les élèves vont ensuite afficher leur réussite sur le mur, et en enlèvent une de leurs précédentes (afin de continuer à avoir de la place sur le mur).


Pour aller plus loin, demandez à vos élèves d’écrire comment ils se sont sentis avec cette réussite (“Je me suis senti fier”, “Je me suis senti capable de calculer plus vite”, “Ça m’a montré que j’ai une bonne mémoire”…), et en quoi cette réussite leur est utile (“Je suis désormais plus rapide pour résoudre une équation”, “Je peux maintenant situer un évènement dans son contexte”, “Je suis plus agile avec mes mains, ce qui peut me servir quand je fais du sport avec mes amis”…).


Quels sont les effets de ce mur des réussites ? Il permet d’une part de mettre l’accent sur les réussites plutôt que sur les échecs, ce qui a pour effet d’encourager les élèves et de booster leur confiance en eux. D’autre part, cela les fait réfléchir à l’importance de leur réussite pour eux même, et leur fait reconnaître en quoi elle est utile pour eux en tant qu’individu. Ainsi, ils songent à l’effet intrinsèque, indépendamment de la conséquence extrinsèque qui y est liée.


Pour cela, il faut toutefois instaurer quelques règles :


  • la première est de n’inscrire sur le mur qu’une réussite qui compte pour soi et qu’une réussite dans les aptitudes ou l’apprentissage. Ainsi, pas de “Jai eu 20 sur 20 en espagnol”, mais plutôt “J’ai compris comment conjuguer les verbes en -ar”.

  • N’inscrire qu’une seule réussite, la plus significative. Cette règle concerne surtout la dynamique de groupe. Le but est de ne pas décourager ceux qui n’écriraient qu’une réussite pendant que d’autres aligneraient les petits bouts de papier. Cela permet aussi de ne pas instaurer d’esprit de compétition, et donc de rester dans une optique intrinsèque plutôt qu’extrinsèque (optique dans laquelle le but serait d’avoir plus de réussites que les autres).

  • Ne pas commenter (ni vous, ni les autres élèves) les réussites inscrites au mur. Le but est simplement d’exprimer sa satisfaction personnelle, et de ritualiser la célébration d’une réussite qui compte vraiment pour soi.

  • Enfin, dernière règle : tout le monde est obligé d’inscrire une réussite. Cela pousse les élèves à réfléchir à leur semaine et à trouver au moins une chose qu’ils ont bien faite (vous serez peut-être surpris à quel point c’est difficile pour certains). Ce sera pour vous le moment de pousser certains élèves à mieux se considérer, de les aider à se valoriser.


Petit conseil pour terminer : vous aussi, affichez une réussite chaque semaine. Il n’y a pas de raison, après tout, que vous n’ayez pas le bénéfice du mur pour votre propre motivation intrinsèque, et comme ça, vous montrez l’exemple.


Et vous, que faites-vous pour motiver les élèves de manière intrinsèque ou pour célébrer la réussite des élèves ? Partagez vous idées dans les commentaires !


Baptiste Delvallé

0 vue
  • Youtube
  • Facebook Social Icône

Contactez-nous

Siège

Foix, France